Le gouvernement français a décidé une aide à la numérisation d’un montant forfaitaire de 500 Euros en faveur de certaines entreprises qui n’ont pas pu accueillir le public à cause de l’urgence sanitaire lors du confinement de novembre 2020. Pour bénéficier de cette aide, les entreprises doivent avoir moins de 11 salariés et un chiffre d’affaires annuel inférieur à 2 millions d’Euros HT.

Une aide à la numérisation

L’aide vise à couvrir tout ou partie des charges supportées par les entreprises qui s’engagent dans une démarche de numérisation. Elle est accordée sur présentation de factures acquittées pour :

  • des prestations d’accompagnement à la transformation numérique des entreprises, comme par exemple les diagnostics, les recommandations, etc.
  • ou l’achat ou l’abonnement à une solution qui permet de lancer une activité en ligne. Il peut s’agir de :
    • la création d’un site Internet,
    • l’adhésion à une plateforme en ligne,
    • l’achat d’un logiciel,

L’achat ou l’abonnement doit être fait auprès d’une entreprise de services du numérique établie en France ou dans un état membre de l’Union européenne.

Pour plus d’information vous pouvez consulter le Décret n° 2021-69 du 27 janvier 2021 qui a instauré ce dispositif.

L’Arrêté du 27 janvier 2021 précise la nature des dépenses éligibles à cette aide exceptionnelle.

Comment obtenir l’aide ?

Pour bénéficier de l’aide il faut produire une ou plusieurs factures datées entre le 30 octobre 2020 et le 31 mars 2021. Et leur montant total doit être supérieur ou égal à 450 euros TTC.

C’est l’Agence de services et de paiement qui est responsable de la gestion de l’aide exceptionnelle pour la numérisation. C’est donc à cette agence qu’il faut s’adresser.

Plus précisément, il faut faire une demande en ligne sur le site https://cheque.francenum.gouv.fr/ecom/

Quand demander l’aide ?

Pour les factures datées d’avant le 28 janvier 2021, il faut faire la demande dans un délai de 4 mois à partir du 28 janvier 2021.

Pour les factures datées entre le 28 janvier et le 31 mars 2021, il faut effectuer la démarche dans un délai de 4 mois après la date de la facture la plus récente.

Vous envisagez de créer un site internet pour votre entreprise, et vous êtes éligibles à cette aide exceptionnelle ? C’est donc le moment de passer à l’action pour saisir cette opportunité.