Établissements fermés au public, que pouvez-vous y faire ?

Coronavirus et commerce de proximité ne semblent pas faire bon ménage. A cause de l’épidémie de coronavirus, les pouvoirs publics viennent de décider la fermeture des lieux recevant du public et des commerces non essentiels. La situation évolue rapidement.Et il est difficile de prévoir ce qui va se passer dans les prochains jours et les prochaines semaines.

Il en résulte des perturbations pour beaucoup de personnes, Les particuliers craignent pour leur approvisionnement. Les commerçants craignent pour leur activité.

Face à cette situation, il faut tout faire pour que la vie continue. On peut déplorer ce qui se passe. Mais il vaut mieux être positif et agir pour faire marcher les choses avec les moyens disponibles afin de moins subir la situation. Parmi les moyens disponibles, il y a bien sûr internet. Certes c’est moins chaleureux que le contact humain, mais c’est imperméable au coronavirus.

Pour les commerçants, c’est peut-être le moment de passer à la vente en ligne de leurs produits. Pour les restaurateurs qui ont l’obligation de fermer leur établissement au public, il est possible de passer à la vente en ligne de plats préparés, qui reste autorisée.

Coronavirus et commerce de proximité, ouvrir votre boutique en ligne

Créer votre boutique de vente en ligne

Ce n’est pas forcément très long, voici les étapes :

*

Première étape : Création du site web e-commerce

Cette étape peut être réalisée en un jour ou deux par un développeur web. Il faudra

  • Choisir un nom de domaine
  • Souscrire un contrat d’hébergement sécurise (pour rassurer les clients qui transmettent les coordonnées de leur carte bancaire)
  • Établir des éléments de conception graphique (couleurs, etc.)
  • Écrire quelques phrases de présentation de votre activité,
  • Rédiger les mentions légales obligatoires et les CGV (Conditions Générales de Vente)

*

Deuxième étape : Dispositifs de paiement en ligne.

Le dispositif le plus connu est PayPal. Si vous n’avez pas encore un compte PayPal, vous pouvez en ouvrir un en ligne très rapidement. Vous pourrez enregistrer le numéro de compte PayPal dans votre site de manière que vos clients puissent payer leurs achats par PayPal sans avoir besoin de contacter votre banque. PayPal prélève une commission de 3,4% du montant payé par les clients + 0,25 Euros par transaction. Le taux de commission peut être diminué si le volume d’achat est important. Vous pourrez transférer vers votre compte bancaire les montants payés par vos clients sur votre compte PayPal, après déduction de cette commission.

Il existe d’autres dispositifs ne nécessitant pas de formalités auprès de votre banque, par exemple Stripe, qui, pour les achats payés avec une carte bancaire européenne, prélève une commission de 1,4% + 0,25 Euros par transaction.

Avec les dispositifs que nous venons de voir, vous n’avez par de frais autres que la commission prélevée à chaque achat effectué par un client.

Vous pouvez contacter votre banque. Elle peut vous proposer un contrat VAD (Contrat de Vente à Distance), qui peut impliquer de payer un abonnement mensuel, et être moins cher en termes de commissions payées à chaque achat. Un délai est probablement nécessaire pour souscrire un contrat VAD avec votre banque.

Si vous voulez ouvrir votre boutique en ligne rapidement, il est probablement plus simple de mettre en place une solution telle que PayPal ou Stripe pour commencer. Ensuite vous pourrez contacter votre banque pour souscrire un contrat VAD, qui pourra être plus économique, en particulier si votre volume de vente devient élevé.

Il est possible d’ajouter des moyens de paiement (autres que le paiement en ligne) tels que chèque ou virement bancaire. Mais dans ce cas il convient d’attendre d’avoir reçu le paiement avant de livrer les produits commandés.

Coronavirus et commerce de proxiité, ouvrir votre boutique en ligne, paiement en ligne

*

Troisième étape : Dispositif de livraison

Lorsque vous recevez sur votre site une commande d’un client, il vous faut l’expédier vers l’adresse de livraison indiquée par le client. Pour cela vous pouvez utiliser un service de livraison de colis tel que Colissimo.

Voir les tarifs colissimo

livraison par colissimo

*

Quatrième étape : Description des produits

Il faut enregistrer dans le site e-commerce la description de chaque produit proposé à la vente, ce qui comprend :

  • Le nom du produit,
  • Le prix de vente du produit
  • L’ image du produit
  • Le texte de description du produit

Dès lors votre site pourra afficher votre catalogue de produits, que les visiteurs pourront consulter.

ouvrir votre boutique en ligne, fiche produit

*

Cinquième étape : Faire connaître votre site e-commerce

Pour que votre site e-commerce soit connu, il existe plusieurs moyens :

  • Si vous avez déjà une boutique physique et des clients, le plus simple est de communiquer l’adresse de votre boutique en ligne à vos clients et relations par téléphone, sms, e-mail, distribution de flyers, affichage de l’adresse de votre boutique en ligne sur la porte de votre boutique physique.
  • Enregistrer l’adresse de votre site e-commerce dans des annuaires en ligne ; à titre d’exemple, vous pouvez créer un compte Google My Business et enregistrez-y l’adresse de votre site e-commerce. Vous pouvez également vous enregistrer, avec l’adresse de votre site, dans d’autres annuaires liés à votre profession, par exemple TripAdvisor ou LaFourchette si vous êtes restaurateur.
  • Mentionner votre sitee-commerce et son adresse dans les réseaux sociaux sur lesquels vous êtes présents, tels que Facebook, Instagram, LinkedIn, etc.
  • Optimiser votre site e-commerce pour les moteurs de recherche (ce que les professionnels du web appellent SEO, c’est-à-dire Search Engine Optimization) ; cela consiste à optimiser certaines caractéristiques du site pour qu’il apparaisse en bonne position dans les réponses aux requêtes formulées sur les moteurs de recherche tels que Google.

*

Sixième étape : Recevoir les commandes et expédier les produits

Les 4 premières étapes décrites ci-dessus peuvent être réalisées en moins d’une dizaine de jours par un professionnel compétent afin que vous puissiez rapidement assurer la continuité de votre activité.. Contactez-nous pour en savoir plus.

Il vous restera ensuite à gérer votre boutique en ligne, traiter les commandes et expédier les produits aux clients, gérer les stocks et ré-approvisionner les produits, et continuer à faire connaître votre boutique en ligne et la faire prospérer.

Coronavirus et commerce de proximité ne sont plus tout à fait incompatibles.

Fermer le menu